La dépression en général

La dépression en général | 06/09/2017

La dépression est une maladie caractérisée par un " trouble de l’humeur ".
Le malade atteint de dépression (de déprime, de blues) éprouve une authentique souffrance, parfois tellement intense qu’elle peut le conduire vers le suicide comme seul moyen d’y mettre un terme.

  • Il est triste, intensément et anormalement, face à des situations qui ne permettent pas d’expliquer une telle tristesse.
  • Il se sent dévalorisé, inutile.
  • Le dépressif éprouve souvent un sentiment de culpabilité non fondé ou totalement exagéré par rapport au motif invoqué.
  • Cette tristesse et cette souffrance se traduisent parfois par un état de prostration.
  • Le patient déprimé est fatigué : il dort mal. La dépression peut s’accompagner d’une angoisse plus ou moins forte qui aggrave encore les syndromes dépressifs. Qu’elle paraisse d’emblée très intense ou non, une dépression peut toujours évoluer dans le temps et s’aggraver. Le risque majeur de la dépression est la tentative de suicide. La dépression est donc une maladie à prendre au sérieux.

La maladie évolue spontanément sur quelques mois. Un grand nombre de patients peuvent présenter une (ou plusieurs) rechute (s) du syndrome dépressif dans les 6 mois suivant le début du premier épisode.
C’est la raison pour laquelle le traitement médicamenteux est souvent prolongé.
La dépression touche tous les âges de la vie : du nourrisson au sujet très âgé.
On estime qu’une personne sur cinq fera, à un moment donné de son existence, une dépression.
Il existe de nombreuses formes de dépressions en fonction, par exemple, de la personnalité initiale des patients ou de l’ensoleillement quotidien.
Il existe également des dépressions sévères mais de très courte durée (2 à 3 jours) et réapparaissant régulièrement, parfois tous les mois, que l’on nomme dépression brèves récurrentes, et qui constituent un véritable handicap pour les patients qui en souffrent.

En psychiatrie le terme « dépression » du latin depressio , "enfoncement" désigne une maladie pour certains, ou un syndrome pour d'autres, dont la manifestation centrale est un état mental caractérisé par une lassitude importante, une dépréciation de soi, un pessimisme qui entraînent des perturbations importantes dans les rapports psycho-affectifs.
C'est une maladie fréquente, qui affecte presque 20% des gens au cours de leur vie, et qui marque une rupture avec le fonctionnement psychologique habituel du patient.

Le risque évolutif le plus grave de cette pathologie est le suicide, en particulier quand elle n'a pu être détectée et prise en charge.
Ainsi, près de 70% des personnes décédant par suicide en France souffraient d'une dépression le plus souvent non diagnostiquée et traitée.

 

  • Il ne faut pas confondre la dépression avec ce qu'on appelle communément "coup de blues" ou "déprime" qui traduit une tristesse passagère, normale dans une situation difficile.
  • Le terme dépression possède une signification ou classification différente en psychopathologie et en psychanalyse, où il décrit un processus psychique douloureux lié à une perte sans être nécessairement pathologique. 10 % des Français présentent des signes de dépression.